PLUS QU’UN
 MAGAZINE
UNE LÉGENDE

REPORTAGES


Le modèle d’entreprise que représente Ferme Rojoie de St-Barnabé-Sud, près de St-Hyacinthe s’inscrit dans la lignée des entreprises d’affaires que l’on peut retrouver dans les parcs industriels de nos villes canadiennes.


St-Philippe-de-la-Prairie – automne 2016 – Une des rares fermes laitières de cette région du sud-ouest de la province alors que les cultures du maïs et du soya dominent. Alors que Jason Poissant prend les commandes de l’entreprise, son père Jean-Claude occupe depuis l’automne 2015 le poste de député fédéral pour son comté en plus du titre de secrétaire parlementaire à l’agriculture à Ottawa.


St-Augustin-de-Desmaures, Québec, Canada – été 2016 – Un troupeau de chèvres de 500 têtes élevées pour la chair. Ici, les animaux sont élevés selon des normes strictes et des méthodes modernes, comparables à tout autre type d’élevage. On n’y échappe pas. L’atteinte de la profitabilité demeure l’objectif.  


Sainte-Marthe, Québec, Canada – printemps 2016 – Maïs grain, soya et sirop d’érable. Les propriétaires de cette entreprise agricole misent grandement sur l’optimisation des ressources dont le sol. Encore ici, on maintient une gestion serrée des opérations tout en misant sur le potentiel de rendement par unité de production.  


Compton, Québec, Canada – octobre 2015 – Cultiver et mettre en marché des légumes cultivés sans intrants commerciaux, dits de synthèse, se veut un véritable tour de force. La régie des cultures doit être d’une rigueur absolue. La mise en marché, quant à elle, est aussi un défi quotidien.  


St-Boniface, Québec, Canda – septembre 2015 – Un troupeau laitier de 260 têtes en production biologique demande une grande discipline. Les frère Lampron et leurs parents ont relevé ce défi. Avec des installations ultra-modernes et du personnel dévoué, ils parviennent à maintenir un troupeau en santé tout en maintenant une moyenne de production enviable.  


Wolfville, Nouvelle-Écosse, Canada – été 2015 – La vallée d’Annapolis en a fait rêve plusieurs depuis la colonisation. Elle possède aujourd’hui une réputation des plus enviables en ce qui a trait à ses fruits qu’on y produit, en particulier la pomme. Les propriétaires de Noggins Corner Farm y produisent une panoplie de fruits et légumes qui sont majoritairement vendus directement aux consommateurs.


Elmsdale, Île-du-Prince-Édouard, Canada – printemps 2015 – Production et mise en marché de la pomme de terre sont depuis longtemps le quotidien des Giffin. Avec ingéniosité et savoir, on parvient à séduire le consommateur avec des produits mieux adaptés à la réalité des familles d’aujourd’hui. L’entreprise cultive plus de 1 200 hectares de terre.


Saint-Hyacinthe, Québec, Canada – décembre 2014 – La capitale de l’agroalimentaire du Québec qu’est St-Hyacinthe peut se vanter d’avoir à sa tête un maire qui a la vocation de producteur agricole. Car le nouveau maire Claude Corbeil demeure un agriculteur avant tout. Il comprend les enjeux de l’agriculture et de l’agroalimentaire.


Yamachiche, Québec, Canada – novembre 2014 – Leur troupeau de vaches laitières de race Ayrshire fait office au Canada. Mario Lacerte, sa conjointe Julie Cossette et leurs enfants exploitent cette ferme laitière qu’ils ont édifiée au prix de nombreux sacrifices et d’efforts. Une ferme qui est aujourd’hui transférable a une relève très engagée.  


St-Jude, Québec, Canada – octobre 2014 – Si la passion ça se transmet, il faut toutefois tenir compte des réalités d’aujourd’hui, entre autres celle de prendre du temps pour les siens, ce qui débute par prendre du temps pour soi. Chez les Graveline, lesquels exploitent une imposante ferme laitière et aussi de grande culture, la qualité de vie demeure la pierre angulaire.  


Dunham, Québec, Canada – septembre 2014 – À quelques kilomètres seulement des grandes artères par lesquelles les villégiateurs et les touristes investissement cette région des Cantons de l’Est, des entreprise agricoles évoluent et prospèrent à l’abri des regards. L’Érablière Le Murmure du Printemps exploite une érablière de 24 000 entailles et est


Ste-Clotilde-de-Chateauguay, Québec, Canada – juin 2014 – Lorsqu’on produit des plants de légumes destinés aux producteurs maraîchers, aucun impair ne peut être toléré. De l’ensemencement en serre jusqu’à la livraison au champ, une rigueur absolue doit être appliquée pour chaque lot, d’heure en heure, de jour en jour.


Wilkler, Manitoba, Canada – avril 2014 – Ici, dans le sud du Manitoba, c’est la culture de la pomme de terre et d’autres légumes, tel la carotte, qui s’imposent dans le paysage. Chez Southern Manitoba Potato, on se spécialise dans la pomme de terre depuis plus de deux générations tant pour la consommation que pour la semence. On y développe ses propres variétés.    


St-Anicet, Québec, Canada – mars 2014 – Dans cette partie du sud-ouest de la province de Québec, le relief change à l’approche de la chaîne des Adirondacks à la frontière des États-Unis. On s’est donc spécialisé en production laitière tout en s’adonnant à la production de maïs grain. Le rendement par vache laitière peut atteindre les 16 000 kg de lait en 3e lactation.  


Urbana, Illinois, USA – février 2014 – février 2014 – Spécialisée dans culture du maïs grain et du soya, Douglas Farm compte plus de 800 hectares de terre (2000 acres) à très haut potentiel de rendement. Cette région étant considérée parmi les plus fertiles du Corn Belt. Gérée par le père et le fils, l’entreprise conditionne et distribue la variété LG Seeds.  


St-Luc, Québec, Canada – décembre 2013 – Ferme de grande culture où domine le maïs grain ainsi que le soya. On cultive plus de 1 030 hectares d’argile qui donnent de bons rendements mais qui requièrent toutefois du doigté. En plus des cultures, on s’adonne à du travail de déneigement à grande échelle alors que la ville des St-Jean-sur-Richelieu n’est qu’à un jet de pierre.  


Moose Jaw, Saskatchewan, USA – novembre 2013 – Une ferme céréalière d’envergure qui s’est spécialisée dans la production de semences : pois chiche ou pois jaune, lentilles, blé ou lin, autant d’espèces qui représentent pas moins de 25 catégories distinctes de semence. On s’investit depuis 14 ans dans cet univers fascinant de la production, du conditionnement et du commerce de semences pedigrees.


Ste-Marthe, Québec, Canada – octobre 2013 – Spécialisée en production laitière, Ferme Robert Séguin bénéficie d’une zone climatique des plus clémente de cette région du Canada avec 2 800 UTM. On y cultive près de 600 hectares de terre alors que le troupeau laitier compte 230 têtes.  


Gowanstown, Ontario, Canada – septembre 2013 – Ferme mixte jumelant la production laitière à celle des grandes cultures située dans le Centre-Ouest de l’Ontario, Royalmar est considérée comme une ferme familiale moyenne où s’installe une troisième génération.


Victoriaville, Québec, Canada – mai 2013 – Une ferme laitière où les animaux de races à haute performance sont d’office. On tient à maintenir un troupeau en bonne santé pour une bonne longévité et pour se faire, on apporte un soin tout particulier aux animaux. On ne pousse jamais à l’extrême. On table davantage sur la persistance que sur des pics élevés de lactation.  


Uniontown, Washington, USA – avril 2013 – La ferme céréalière de la famille Meyer est située dans la plus belle région de l’ouest des États-Unis, soit dans le Palouse Valley au relief fortement valonné. On y cultive des blés roux et blancs, des pois chiches et lentilles. On cultive aujourd’hui quelques 1 100 hectares.    


Sutton, Québec, Canada – mars 2013 – Le vignoble Chapelle Ste-Agnès est aménagé en terrasses en forme d’amphithéâtre, suivant le profil du terrain accidenté. Plus de 2 000 tonnes de pierres et de terre des environs ont été nécessaires à la construction des dix-huit terrasses. On y produit un vin de glace d’excellente qualité alors que les installations peuvent accueillir banquets et mariages.


Oakdale, Californie, USA – février 2013 – Partie de Hollande après la 2ieme Guerre Mondiale pour se rendre au Canada et finalement s’installer en Californie, la famille Hoekstra a toujours cru en un avenir meilleur pour elle-même et ses descendants. Aujourd’hui, la ferme laitière trait quotidiennement plus de 1250 vaches et ce, 24 heures par jour.


Honfleur, Québec – février 2012, DÉFIER LA LOI DE LA GRAVITÉ ! C’est ce à quoi peuvent ressembler les activités agricoles et agro-industrielles de J.–N. Paré & Fils inc. de Honfleur. Car le fait de répondre aux demandes en travaux mécanisés de quelque 200 clients producteurs répartis dans trois comtés, en plus de cultiver 930 hectares, peut en étourdir plus d’un. Et pourtant, la famille Paré continue de carburer aux projets.


Retour à la page d'accueil

SECTION RÉSERVÉ AU MEMBRE

POUR CONTINUER VEUILLEZ ENTRER
VOS INFORMATIONS ICI

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor
incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud